Archive mensuelle février 2021

LES DIFFERENTES MANIERES DE CONSOMMER DU CBD

Le CBD (cannabidiol), ce cannabis rendu légal en raison de ses vertus thérapeutiques et du fait qu’il ne génère pas d’effet planant, se consomme de différentes manières. Découvrez-en quelques-unes ici puisqu’il peut être disponible sous forme de fleurs, de résine, d’huile, de cristaux, d’infusion, de crème, de gélule ou encore de e-liquide.

Cuisiner le cannabidiol

Au lieu de fumer le CBD, vous pouvez en effet le cuisiner pour le déguster. Pour être consommable par voie digestive et livrer les effets qui sont attendus de lui, le cannabidiol doit être décarboxylé, c’est-à-dire chauffé sous certaines conditions de température et de durée. Il libérera alors ses cannabinoïdes. Mettez des fleurs ou des feuilles de cannabis grossièrement hachées sur un papier sulfurisé dans une four pré-chauffé entre 100° et 120° et laissez chauffer 45 minutes. Ces température et durée permettent de libérer progressivement le cannabinoïde sans le brûler. Le produit ainsi obtenu peut être utilisé dans une recette de gâteau ou d’empanada ou dans du lait par exemple. L’autre manière d’extraire les cannabinoïdes pour dégustation, c’est d’infuser le cannabis dans un liquide gras.

Inhaler du cannabis

Si on peut vapoter le cannabis en achetant le e-liquide de vapotage correspondant, il est aussi possible d’acquérir du CBD par l’achat sous forme de fleurs ou de cristaux dont vous allez extraire les cannabinoïdes par vaporisation dans le but de les inhaler. Vaporisez le cannabidiol à l’aide d’un simple vaporisateur portatif pour herbes naturelles, mais pour tirer tout le bénéfice de la vaporisation, il s’agit respecter les points d’ébullition des différents cannabinoïdes dans le CBD. La température d’ébullition est de 157° pour le THC (tétrahydrocannabinol) et entre 160° et 180° pour le CBD (cannabidiol), ces deux types de cannabinoïdes étant ceux qui produisent les effets que les consommateurs cherchent à ressentir. Il est important de signaler qu’il ne faut pas fumer directement le CBD.

La technique sublinguale

Outre le fait que le cannabidiol s’ingère en étant mélangé avec une matière grasse comme le beurre, il peut être directement consommé par voie buccale lorsqu’il est présenté sous forme de CBD intégré dans de l’huile. L’huile de CBD est à mettre directement en gouttes sous la langue, d’où la qualification de ce mode de consommation de sublingual. Les muqueuses buccales laissent passer les cannabinoïdes du CBD pour les permettre d’être absorbés directement par le corps et produire les effets convoités plus rapidement que si l’huile était avalée. La mise à disposition de l’huile de CBD pour achat sur le marché se fait dans des flacons avec différentes concentrations de CBD (entre 4% et 20%) et respectant les normes de l’UE. La clé de la satisfaction en préparant le cannabis en vue de sa consommation, c’est de libérer ses cannabinoïdes sans les brûler. A la lumière des informations qui viennent d’être livrées, vous pourrez soit vous concocter une recette à base de cannabis, soit vaporiser ses fleurs ou ses cristaux à la bonne température afin de les inhaler, soit ingérer directement son huile.

Les solutions contre la chute de cheveux

La chute de cheveux peut toucher n’importe qui. Les causes sont multiples. Elles peuvent être dues à certaines carences ou à un déséquilibre hormonal. Heureusement, il existe des traitements qui peuvent freiner cette chute capillaire et stimuler les repousses. Vous souffrez d’une alopécie ? Voici les meilleures solutions contre la chute de cheveux.

Appliquer des soins locaux anti-chute

Les cheveux peuvent tomber de manière saisonnière. Si tel est le cas, vous pouvez stopper l’alopécie avec des soins locaux comme des shampooings doux qui stimulent les repousses et des lotions anti-chutes.
En général, ces produits sont composés de minéraux, de vitamines B qui assurent la fortification des racines, des extraits de plantes qui renforcent les cheveux ainsi que d’autres molécules ayant des effets anti-chutes. Afin d’éviter l’agression de vos cheveux, il est vivement recommandé de limiter l’usage du shampooing à 4 fois par semaine au maximum. Si vous avez des cheveux gras ou pelliculaires, vous devez adapter vos soins suivant le problème rencontré et rajouter les traitements anti-chutes en complément. Dans le cas où vous devriez choisir entre deux types de soins, privilégiez toujours le shampooing extra-doux. Les shampooings pour bébé sont fortement déconseillés car ils ne conviennent pas aux adultes même s’ils ont une odeur agréable. Lire la suite

Quelles sont les meilleures sources de bien-être ?

Le bien-être est un état que chaque individu veut atteindre. Il est lié à plusieurs facteurs de la vie personnelle à savoir le plaisir, la santé, le confort, la réussite, la réalisation de soi, la confiance en soi, l’harmonie avec soi avec les autres personnes et avec l’environnement. Il existe plusieurs moyens de trouver le bien-être physique et psychologique au quotidien.

Le massage et ses bienfaits

Toutes les techniques de massage comme le massage californien, le massage suédois, le massage thaï et le massage réciproque procurent détente et relaxation. Si vous désirez en savoir plus sur le massage réciproque, vous pouvez consulter le site onlyforyoumassage.com. En effet, il existe deux sortes de bien-être dont le bien-être physique et le bien-être psychologique. Le premier renvoie à une bonne santé physiologique générale et à la satisfaction des besoins essentiels du corps. Par contre, le bien-être psychologique est un élément personnel plus subjectif. Que vous soyez en quête du bien-être physique ou psychologique, le massage peut vous aider à atteindre vos objectifs. Ce soin corporel permet de soigner les douleurs physiques et combattre le stress. Il permet aussi d’améliorer la santé mentale et la qualité de vie en générale. Lire la suite

LA POSE D’UN IMPLANT DENTAIRE EST-ELLE DOULOUREUSE

La hantise des patients de la stomatologie, c’est la douleur pendant l’intervention. Aussi est-on en droit de demander si la mise en place d’un implant dentaire qui se fait certes sur une zone déjà dévitalisée est douloureuse étant donné qu’elle touche aux gencives et à l’os.

Anesthésie pour la pose d’un implant dentaire

Révolue est l’époque où le patient avait le choix entre être anesthésié et supporter la douleur d’un traitement stomatologique extrême. L’anesthésie systématique est aujourd’hui la règle en chirurgie dentaire. Elle s’impose puisqu’en voulant atteindre l’os mandibulaire ou maxillaire, l’intervention d’implantation dentaire passe par le périoste qui, contrairement à l’os, est innervé. D’ailleurs, elle traverse les gencives avant. L’injection de lidocaïne assure le caractère indolore de la pose d’un implant dentaire tout au long de sa durée. Le chirurgien-dentiste accepte même la demande d’un patient qui désire subir une anesthésie générale pour peu que ce dernier soit prêt à en supporter le coût. Dans ce cas, l’intervention d’un médecin anesthésiste sera sollicitée par le médecin dentiste.

Des cas particuliers d’implantation

Il est des cas où la greffe osseuse s’impose puisque l’os d’accueil serait trop fin pour supporter efficacement l’implant. Cela arrive notamment pour les dents rattachées aux sinus maxillaires ou tout simplement parce que le patient, âgé, aura perdu beaucoup de sa densité osseuse. Dans un tel cas, le chirurgien-dentiste sera amené à procéder soit à la greffe osseuse, soit à l’élévation du sinus par comblement avant la pose d’un implant dentaire. Cette intervention touche à plus de nerfs et nécessite donc plus d’anesthésiant. Dans tous les cas, comme l’effet du produit anesthésiant s’estompe peu à peu pour finir par disparaître, des antidouleurs seront prescrits par le médecin dentiste, mais aussi des analgésiques et des anti-inflammatoires pour les cas où les gencives sont plus travaillées.

La gestion des gênes post intervention

Quelle que soit la douleur ressentie après la dissipation des effets de l’anesthésie, elle est de loin inférieure à celle d’une extraction dentaire. Néanmoins, l’inflammation de la gencive va faire gonfler cette dernière mais pas durablement quand même. Pour ce qui est la cicatrisation des zones d’incision, la douleur se gère avec les antalgiques ordinaires. Pour la plupart des cas lorsqu’il s’agit des dents de devant, il est nécessaire de mettre en place une prothèse provisoire après la pose de l’implant puisque la fixation de la couronne prothétique devra attendre la consolidation de l’os autour de la racine artificielle. Autrement, le patient peut juste patienter un peu avec une édentation qui vit ses derniers jours, au pire, ses dernières semaines. Même si on ne pourra jamais dire que le processus d’implantation dentaire est totalement indolore, on peut dire que la douleur ressentie pendant et après les interventions sont bien moindres que pour l’extraction dentaire. En tout cas, les avantages de l’implant par rapport aux autres solutions de comblement valent la peine de supporter quelques gênes passagers.

Et pourquoi ne pas vous tourner vers les encens purificateurs ?

De la santé mentale à la purification de l’air, brûler de l’encens présente de nombreux avantages. Brûler de l’encens benjoin ne se résume pas à des arômes agréables (bien que ce soit un très bon avantage en soi!), Le parfum a le pouvoir de transformer nos états d’esprit et de nous aider dans les aspects quotidiens de la vie.

Calme l’esprit

L’Encens purificateurs  brûlant est parfait pour la détente. De nombreux amateurs d’encens brûlent de l’encens pour soulager l’anxiété et il est utilisé dans le monde entier depuis des siècles (littéralement) pour son pouvoir d’affecter nos états d’esprit. Il y a quelque chose dans la façon dont la fumée flotte dans l’air alors que la pièce se remplit du parfum luxueux du jasmin, de la rose et du bois de santal. L’effet relaxant et résine de l’encens benjoin est presque instantané! Les encens comme Palo santo détruisent également les esprits négatifs des objets. Lire la suite

Tout savoir l’e-liquide au CBD

L’autorisation de la cigarette électronique a donné naissance à l’apparition de différents produits comme l’e-liquide. Conçu pour l’inhalation avec des cigarettes électroniques, l’e-liquide représente l’une des formes du cannabidiol les plus utilisées.

C’est quoi l’e-liquide CBD ?

Bien que les e-liquides au CBD aient déjà existé depuis plusieurs années, ils ne se sont démocratisés qu’aujourd’hui. Cela pourrait être dû au fait que la cigarette électronique n’était pas encore autorisée auparavant.
Lire la suite