Les opérations de chirurgie esthétique remboursées par la sécurité sociale

Les opérations de chirurgie esthétique remboursées par la sécurité sociale

Quand on parle de chirurgie esthétique, on a souvent tendance à ne pas différencier la chirurgie réparatrice et la chirurgie esthétique. Cette dernière tente d’assouvir un désir de confort et d’esthétisme qui souvent ne se rapporte pas à la question médicale. La chirurgie réparatrice quant à elle englobe les chirurgies qui réparent les dommages ou les traumatismes subis par le corps.

La chirurgie réparatrice

La chirurgie plastique regroupe ces deux domaines d’interventions et il est vraiment utile de savoir à quel taux ils seront remboursés par la Sécurité sociale.
La chirurgie réparatrice est remboursée à hauteur de 100 % dans le cas ou la Sécurité sociale la prend en charge et selon les garanties souscrites par les patients. Un établissement hospitalier public ou un établissement hospitalier conventionné doit prendre en charge l’opération. La chirurgie réparatrice inclut donc toutes les chirurgies qui reconstruisent l’apparence du corps lors d’accident ou de malformation congénitale ou suite à une maladie entre autres: l’ablation du sein lors d’un cancer du sein, le bec de lièvre, les morsures, les brûlures…

La chirurgie esthétique

En outre, tout ce qui se rapporte à la chirurgie qui vise à corriger des défauts ou améliorer l’apparence du corps est entièrement à la charge du patient. Ce sont par exemple la liposuccion, le lifting, l’augmentation mammaire…
Néanmoins, il existe des chirurgies qui sont classées de chirurgie esthétique et qui est prise en charge à 100% par la sécurité sociale dans deux cas exceptionnels.
Premièrement, si la chirurgie fait l’objet d’une intervention qui écarte un risque pour la santé, par exemple la rhinoplastie qui est une opération qui modifie le nez dans le but d’éviter des troubles respiratoires. Et dans un second temps, la chirurgie est remboursée dans le cas où celle-ci élucide un handicap psychologique qui peut conduire même à l’invalidation; à l’exemple on peut citer la correction des oreilles décollées, la réduction mammaire…

Certes est remboursée par la sécurité sociale la chirurgie réparatrice qui est considérée comme des soins ou de reconstruction du corps ainsi que certaines opérations associées à un risque ou une gêne physique. Et ne donne pas lieu au remboursement, toute la chirurgie qui se rapporte au confort, à l’embellissement du corps et non issue de causes médicales.

À propos de l’auteur

Marianne author

Laisser un commentaire