LES DIFFERENTES MANIERES DE CONSOMMER DU CBD

LES DIFFERENTES MANIERES DE CONSOMMER DU CBD

Le CBD (cannabidiol), ce cannabis rendu légal en raison de ses vertus thérapeutiques et du fait qu’il ne génère pas d’effet planant, se consomme de différentes manières. Découvrez-en quelques-unes ici puisqu’il peut être disponible sous forme de fleurs, de résine, d’huile, de cristaux, d’infusion, de crème, de gélule ou encore de e-liquide.

Cuisiner le cannabidiol

Au lieu de fumer le CBD, vous pouvez en effet le cuisiner pour le déguster. Pour être consommable par voie digestive et livrer les effets qui sont attendus de lui, le cannabidiol doit être décarboxylé, c’est-à-dire chauffé sous certaines conditions de température et de durée. Il libérera alors ses cannabinoïdes. Mettez des fleurs ou des feuilles de cannabis grossièrement hachées sur un papier sulfurisé dans une four pré-chauffé entre 100° et 120° et laissez chauffer 45 minutes. Ces température et durée permettent de libérer progressivement le cannabinoïde sans le brûler. Le produit ainsi obtenu peut être utilisé dans une recette de gâteau ou d’empanada ou dans du lait par exemple. L’autre manière d’extraire les cannabinoïdes pour dégustation, c’est d’infuser le cannabis dans un liquide gras.

Inhaler du cannabis

Si on peut vapoter le cannabis en achetant le e-liquide de vapotage correspondant, il est aussi possible d’acquérir du CBD par l’achat sous forme de fleurs ou de cristaux dont vous allez extraire les cannabinoïdes par vaporisation dans le but de les inhaler. Vaporisez le cannabidiol à l’aide d’un simple vaporisateur portatif pour herbes naturelles, mais pour tirer tout le bénéfice de la vaporisation, il s’agit respecter les points d’ébullition des différents cannabinoïdes dans le CBD. La température d’ébullition est de 157° pour le THC (tétrahydrocannabinol) et entre 160° et 180° pour le CBD (cannabidiol), ces deux types de cannabinoïdes étant ceux qui produisent les effets que les consommateurs cherchent à ressentir. Il est important de signaler qu’il ne faut pas fumer directement le CBD.

La technique sublinguale

Outre le fait que le cannabidiol s’ingère en étant mélangé avec une matière grasse comme le beurre, il peut être directement consommé par voie buccale lorsqu’il est présenté sous forme de CBD intégré dans de l’huile. L’huile de CBD est à mettre directement en gouttes sous la langue, d’où la qualification de ce mode de consommation de sublingual. Les muqueuses buccales laissent passer les cannabinoïdes du CBD pour les permettre d’être absorbés directement par le corps et produire les effets convoités plus rapidement que si l’huile était avalée. La mise à disposition de l’huile de CBD pour achat sur le marché se fait dans des flacons avec différentes concentrations de CBD (entre 4% et 20%) et respectant les normes de l’UE. La clé de la satisfaction en préparant le cannabis en vue de sa consommation, c’est de libérer ses cannabinoïdes sans les brûler. A la lumière des informations qui viennent d’être livrées, vous pourrez soit vous concocter une recette à base de cannabis, soit vaporiser ses fleurs ou ses cristaux à la bonne température afin de les inhaler, soit ingérer directement son huile.

À propos de l’auteur

experts administrator

Laisser un commentaire