LES DIFFERENTS TRAITEMENTS DU LYMPHŒDEME

LES DIFFERENTS TRAITEMENTS DU LYMPHŒDEME

Par quelles étapes faudrait-il passer pour retrouver le volume normal du bras ou de la jambe lorsqu’on est victime de ce que la médecine appelle lymphœdème ? Mais quel type d’affection désigne précisément ce mot et quel peut en être l’origine ?

A propos du lymphœdème

Le lymphœdème est une affection provoquée par l’accumulation de lymphe dans les tissus sous-cutanés d’un membre suite à un dommage subi par le système lymphatique. Le dommage peut avoir été provoqué par une chirurgie des ganglions ou la radiothérapie et engendre des zones de blocage lymphatique. L’équilibre des fluides dans le corps s’en trouve perturbé et le déséquilibre se manifeste par l’accumulation des liquides excédentaires dans le membre à la base duquel les ganglions ont été touchés ou ont subi une ablation, produisant ainsi l’augmentation de son volume et de son poids. Il faut toutefois se rassurer en sachant qu’une faible proportion de malades opérés de la tête, du cou, du sein, de la prostate, des testicules, des ovaires, de l’utérus ou de la peau en est victime.

Les composants des traitements du lymphœdème

En premier lieu, il y a à évacuer l’excès de liquide excédentaire du membre par le drainage lymphatique. En deuxième lieu, il faut résorber l’œdème en le poussant vers la racine du membre au moyen d’une technique de compression intermittente ou pressothérapie. En troisième lieu, il y a à faire des bandages de contention pour toujours réduire le volume de l’œdème. Des exercices élaborés par un masseur kinésithérapeute seront pratiqués sous ces bandages. En quatrième lieu, il y a le port d’orthèse ou manchon de compression qui va exercer une pression contraire à celle qui provoque l’œdème pendant toute la journée. En cinquième lieu, il y a la pratique de l’auto-bandage pendant la nuit deux à trois fois dans la semaine. En sixième lieu, il y a la mise en œuvre de l’auto-drainage lymphatique manuel qui aura été enseigné par le masseur kinésithérapeute.

Le déroulement du traitement

Il se fait en trois phases. Au début, il doit être intensif et comprend le drainage lymphatique manuel, les soins de la peau, le bandage suivi des exercices adaptés et la mise en place d’un manchon de compression. Après une à trois semaines de traitement intensif, le patient passe au traitement d’entretien qui comprend en plus des précédents points l’apprentissage de l’auto-bandage. Quand le masseur kiné estime que le patient peut continuer lui-même le traitement qui ne doit plus être aussi intense que pendant ces deux premières phases, ce dernier passe à la phase d’autonomie où il fera lui-même les auto-bandages, les auto-drainages et la mise en place, suivant les situations, de l’orthèse de compression. A partir de ce moment, le patient peut se prendre en charge dans la gestion de son lymphœdème. Différentes actions permettent de résorber le lymphœdème et elles peuvent être conjointement réalisées dans un programme de traitement qui va de la phase intensive à la phase d’autonomie en passant par la phase d’entretien. Il faut préciser que ce traitement doit être précédé d’une consultation de lymphologie dédiée.

À propos de l’auteur

experts administrator

Laisser un commentaire