Tout savoir sur le sommeil des séniors

Tout savoir sur le sommeil des séniors

Il est bien connu que les besoins de sommeil varient en fonction de l’âge. Si une attention particulière est portée au sommeil des bébés et des enfants, les séniors sont quant à eux un peu oubliés parfois. Et pourtant, le sommeil chez les personnes âgées a des caractéristiques bien précises. Retrouvez ici toutes les informations essentielles sur le sommeil des séniors.

Le sommeil chez les séniors

Dormir est un besoin physiologique fondamental. Qu’il s’agisse de faire une sieste ou de passer une bonne nuit, il faut avant tout disposer d’un bon sommier ainsi qu’un matelas-180×200 adéquat. Avec l’âge (à partir de 60 ans), le sommeil connaît des modifications, et certains troubles peuvent parfois survenir. Il est donc important de mieux cerner ces changements et bien sûr mettre en place les solutions pour un sommeil plus paisible. Une personne âgée a besoin de 7 à 8 heures de sommeil. Cependant, suite aux changements évoqués plus haut, il est constaté :
  • Une augmentation du temps d’endormissement : les séniors mettent entre 30 et plus de 45 minutes à s’endormir
  • Une augmentation des réveils nocturnes
  • Une réduction du temps de sommeil profond contre une augmentation du temps de sommeil léger
  • Une augmentation de la fréquence des siestes
  • Un coucher et un lever à une heure moins tardive.
Tous ces changements dans le rythme et la quantité de sommeil ont donc des conséquences. Ainsi par exemple, une étude a montré qu’en France, environ 40 % des personnes âgées de plus de 75 ans ont des troubles du sommeil. De même, 30 % des personnes âgées de plus de 65 ans se plaignent de somnolence excessive dans la journée. Lorsque les changements physiologiques liés à la vieillesse se présentent, des conséquences fâcheuses peuvent en découler s’ils ne sont pas bien pris en charge.

Intérêt d’un sommeil paisible chez les séniors

Si un bon sommeil est primordial pour une bonne santé, il l’est encore plus chez les séniors. En effet, la nuit est le moment où l’organisme se repose, la mémoire se renforce etc. C’est aussi la nuit que le corps produit la mélatonine essentielle à une santé solide. Le manque de sommeil, ou les troubles du sommeil peuvent donc entraîner :
  • La fatigue,
  • Les problèmes d’attention, de concentration et de mémorisation,
  • Les vertiges,
  • Des risques de chute et d’accidents domestiques etc.
En outre, des courbatures persistantes, de l’irritabilité, des problèmes cardiovasculaires et même la démence sont les conséquences d’un sommeil excessif chez les séniors. Pour pallier ces situations, il est donc recommandé d’adopter une meilleure hygiène de vie.

Conseils pour un sommeil plus paisible des sénior

Pour une meilleure qualité de sommeil, il faut une literie adaptée. Ainsi, la chambre d’un sénior doit être bien aménagée, avec un lit confortable, au sommier résistant et au matelas-180×200 en mousse à mémoire de forme par exemple. La chambre doit être régulièrement aérée et conservée à une température de 18 degrés maximum. Il est aussi très important de s’exposer à la lumière du matin. Par ailleurs, vous pouvez :
  • Avoir des horaires de sommeil réguliers
  • Faire du sport tôt le matin plutôt que le soir
  • Éviter de dormir en journée exception faite d’une sieste de 20 minutes maximum
  • Manger léger le soir minimum deux heures avant de vous coucher
  • Éviter le café, l’alcool, les vitamines, et tout autre excitant dans la journée après 16 heures
  • Éviter la télé et les écrans d’ordinateur juste avant de se coucher.
En cas de persistance des troubles du sommeil, il est préconisé d’aller consulter un professionnel de la santé. Seul un médecin est en mesure de prescrire des médicaments qui pourront vous aider. Il ne faut donc pas pratiquer l’automédication. Pour finir il est important de souligner que le maintien d’une vie sociale est indispensable, car la solitude et les tracas maintiennent éveillés les séniors.

À propos de l’auteur

experts administrator

Laisser un commentaire