Vers intestinaux : quel traitement médicamenteux ?

Vers intestinaux : quel traitement médicamenteux ?

Les vers intestinaux sont des parasites dont l’origine est généralement alimentaire, et dont la détection est souvent difficile. La première chose à faire est donc d’identifier les signes qui indiquent une infection, pour ensuite passer à un traitement. Vous pouvez alors opter pour un remède naturel, le clou de girofle est par exemple réputé pour ses propriétés antiparasitaires, ou vers un traitement médicamenteux comme Fluvermal, qui vous purgera efficacement. Quelques conseils d’hygiène peuvent également être utiles.

Ascaris lombricoïde, ténia ou oxyures, activez votre système immunitaire pour lutter contre les parasites

Que ce soit par la viande, par l’eau ou par la terre, il y a plusieurs sources d’infections possibles, quel que soit votre niveau d’hygiène. Une viande mal cuite est par exemple porteuse de ténia, et certains vers vivant dans la terre peuvent se loger sous nos ongles.
Pour savoir si vous êtes infecté par un parasite intestinal et par lequel, vous devez évidemment faire appel à un médecin qui saura identifier l’espèce concernée. Plusieurs signes pourront alerter votre thérapeute, notamment des douleurs abdominales, des nausées, une modification de l’appétit (boulimie ou anorexie), ou encore des changements d’humeur. Bien sûr, ces signes non exhaustifs peuvent être également liés à d’autres pathologies, aussi un professionnel vous prescrira très certainement un examen parasitologique. La muqueuse intestinale d’une personne infectée est modifiée et on constate la présence d’œufs ou de déchets spécifiques dans les selles, ceci permettra au médecin d’établir un diagnostic précis.
Il prescrira alors un traitement à base de médicaments vermifuges sur quelques jours ou plusieurs semaines, en fonction du niveau d’infection du système intestinal.

Un traitement véritablement efficace contre le parasite intestinal : le vermifuge

Plusieurs médicaments sont possibles, l’un des plus courants est le Fluvermal. Il contient du flubendazole, et la posologie ne dépend pas du poids ou de l’âge de la personne infectée. Celle-ci dépend en effet du type de ver à éradiquer selon qu’il est plus ou moins résistant. Fluvermal est disponible sous forme de comprimé ou de solution buvable, et son avantage est qu’il ne nécessite pas de jeun ou de régime préalable. Il suffit donc de le prendre le matin au petit-déjeuner ou le soir durant le repas, sans que cela ne perturbe les habitudes alimentaires de la personne. Bien sûr, il y a parfois quelques réactions du système digestif au vermifuge, mais elles sont rares et peu importantes.
Il est possible également d’accompagner ce traitement médicamenteux de quelques remèdes naturels qui aideront l’intestin grêle à se purger de ses parasites et diminueront les symptômes. Par exemple, manger des carottes, des choux, des pois chiches ou du fenouil peut aider. De même, que boire des infusions de thym, de cannelle, de clous de girofle ou de sarriette.

 

À propos de l’auteur

experts administrator

Laisser un commentaire