Le lifting, faut-il se lancer ?

Le lifting, faut-il se lancer ?

Le terme lifting regroupe plusieurs procédures permettant de lutter contre le vieillissement et l’affaissement de la peau du visage. C’est une opération courante en chirurgie esthétique et toujours aussi pratiquée, encore aujourd”hui.

Qu’est-ce que le lifting ?

Il existe plusieurs types de lifting selon la région du visage concernée et l’endroit où les signes de vieillissement sont les plus visibles. Il convient de dissocier : 

  • le lifting de la région temporale (coin de l’oeil, tempes, paupières ou pommettes),
  • le lifting cervico-facial (cou, joues, bajoues, rides des ailes du nez à la commissure des lèvres),
  • le mini-lifting, version light du lifting cervico-facial, moins étendu et permettant de corriger l’ovale du visage dès les premiers signes de relâchement
  • et le lifting frontal.

Le lifting pour tous ?

Le lifting est une opération de chirurgie esthétique qui concerne aussi bien les hommes que les femmes bien que ces dernières soient plus nombreuses à sauter le pas. Si de plus en plus de femmes ont recours à ce traitement, il convient d’être prudent et de ne pas se faire opérer ni trop tôt ni trop tard. Il est conseillé de ne faire son (premier) lifting qu’aux alentours de 50 ans, en moyenne. Il est plus rare d’opérer une femme de moins de 40 ans comme le rappellent les chirurgiens de la Clinique Sainte Victoire dans la région de Marseille Aix.
Les femmes plus âgées, aux alentours de 65-70 ans, doivent avoir une peau particulièrement tonique et élastique. Après 75 ans, le résultat sera moins naturel et les complications plus fréquentes.

Se faire faire un lifting avant 40 ans peut être préconisé en cas de perte de poids massive ou de peau très relâchée.

Comment se passe un lifting ?

Un lifting se fait sous anesthésie générale ou locale et peut durer de 2 à 3 heures. L’hospitalisation ne dépasse pas les 48 heures. Les incisions pratiquées sont discrètes et placées sous la patte des cheveux, devant et derrière l’oreille ou encore au niveau de la nuque selon le type de lifting pratiqué. Cette opération laisse peu ou pas de cicatrices visibles.

Les suites opératoires sont assez lourdes. La peau peut apparaître gonflée, assez insensible et il n’est pas rare que des ecchymoses apparaissent. Il faut compter environ deux semaines pour pouvoir reprendre des activités normales après l’intervention. Les résultats définitifs peuvent s’observer deux à trois mois plus tard.

Un lifting aide à rajeunir le visage d’au moins dix ans et si les effets sont visibles, cela reste tout de même assez naturel. Les effets du lifting durent entre 8 et 10 ans. Il est possible de se faire faire un nouveau lifting (souvent aux alentours de 65 ans) une fois que les effets de la première intervention commencent à s’estomper.

Les derniers progrès en matière de lifting

Aujourd’hui, la méthode de lifting est différente. En effet, la peau relâchée du visage n’est plus tirée. Aujourd’hui, elle est “redrapée” avec douceur et sans tension et les muscles profonds sont remontés également. Ce geste, plus doux, offre un aspect moins figé au visage.

Il est possible d’associer lifting et injection de graisse visant à restaurer les volumes, à améliorer la qualité de la peau et à adoucir les contours du visage. Cela permet aussi de rétablir un certain équilibre entre les muscles abaisseurs et élévateurs du visage. Le lifting peut s’associer à une liposuccion pour supprimer tout excès de graisse localisé (comme le double menton, par exemple).

Il est aussi possible de préparer sa peau au lifting en ayant recours aux injections d’acide hyaluronique environ 6 mois avant l’opération. Cela améliore visiblement la qualité de la peau et aide à minimiser les suites opératoires.

À propos de l’auteur

experts administrator

Laisser un commentaire